THÉÂTRE – Mawda, cela veut dire tendresse

THÉÂTRE – Mawda, cela veut dire tendresse

UN SPECTACLE DE MARIE-AURORE DAWANS & PAULINE BEUGNIES

Mawda Shamdin Ali avait deux ans. Elle se trouvait dans une camionnette qui devait la ramener en Angleterre avec ses parents, son frère et une vingtaine d’autres personnes. La camionnette a été prise en chasse par la police sur une autoroute belge. Un policier a tiré. La balle a atteint Mawda à la tête. Elle est morte. Ses parents et son frère ont été emmenés au cachot.

Prhast et Shamdin viennent du Kurdistan irakien. Ils ont dû fuir parce qu’on ne voulait pas qu’ils se marient. Ils ont fui parce qu’ils s’aimaient.

« Nous voulons raconter cette histoire. Raconter l’histoire d’amour des parents, des Roméo et Juliette kurdes. Raconter son grand frère que ce drame a changé à jamais. Raconter l’exil. Mais nous voulons aussi comprendre comment un tel drame peut arriver. Dans quel contexte politique ? Comment nos médias s’emparent-ils de tels événements ? Comment un drame qui devrait alimenter le débat public sur la politique migratoire se résume finalement à un simple fait divers ? »

Texte et mise en scène Marie-Aurore d’Awans
Texte et réalisation Pauline Beugnies
Avec Soufiane Chilah, Aicha Cissé, Mieke De Groote, Thierry Hellin, Deborah Rouach, Leopold Terlinden, Melodie Valemberg, Sayf & Zakaria Hamdard (en alternance)
Dramaturgie Kristin Rogghe
Co-autrices Victoire de Changy, Maud Vanhauwaert
Musique Malena Sardi
Scénographie Zoé Tenret

Ve 26.05 – PALACE / MAISON CULTURELLE D’ATH

20H – durée: 60’

Dès 16 ans

15€ / tarif plein
7,5€ / – 26ans
12€ / tarif abonné
6€ / abonné -26 ans
1,25€ / (Art.27)

INFOS ET RESERVATIONS:
068/68.19.99
billet@mcath.be

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes